Bienvenue dans Anti-Blanchiment, l'outil qui vous aide à accomplir vos obligations dans le cadre de la loi anti-blanchiment.

Anti-Blanchiment: Questions fréquentes

L’outil Anti-Blanchiment vous guidera dans le dépistage de vos clients et des parties cocontractantes et vous conseillera dans la politique d'acceptation des clients.

Vous pouvez consulter le niveau de vigilance (profil de risque) de vos clients et des parties cocontractantes.

Enfin, vous pouvez combiner les parties concernées dans une transaction et calculer le niveau de vigilance (profil de risque) de cette transaction.

Le calcul des niveaux de vigilance est réalisé au moyen d’un “assistant” qui vous pose les questions adéquates et vous permet d’ajouter, étape par étape, les pièces justificatives nécessaires.
L'outil ne vous montre que les questions qui trouvent à s’appliquer. Comme vous le verrez, la plupart des réponses doit simplement être cochée. De cette manière, vous pouvez remplir vos obligations rapidement et facilement.

Quand l’outil vous recommande une vigilance accrue, vous pouvez immédiatement déclarer le client, la partie cocontractante ou la transaction concerné(e).

Le responsable anti-blanchiment peut évaluer chaque déclaration faite par ses collaborateurs d’agence et éventuellement déclarer à la CTIF (Cellule de traitement des informations financières). Le collaborateur d'agence et le responsable anti-blanchiment peuvent suivre le statut des éventuelles déclarations sur une page dédiée aux déclarations.

Enfin, le responsable anti-blanchiment peut, en utilisant l'outil Anti-Blanchiment, élaborer et envoyer le rapport annuel.

Le rapport annuel sera en partie généré automatiquement (sur base des clients, des parties cocontractantes et des transactions que vous avez introduit(e)s), pour que vous puissiez le compléter et l'envoyer le plus efficacement possible.

 Toutes les actions qui sont posées dans l’outil Anti-Blanchiment restent consultables digitalement. A travers une simple recherche, vous retrouverez immédiatement le client, la partie cocontractante ou la transaction concerné(e). Afin d’accomplir les obligations anti-blanchiment, tout sera conservé pendant au moins 10 ans après que votre relation avec le client ou la partie cocontractante ait pris fin.


Patientez... En cours de chargement.
Veuillez ne pas recharger la page.

Besoin d'aide?

Consultez les questions fréquentes ou contactez-nous